Univers ChienUnivers ChatUnivers PoissonUnivers OiseauUnivers Rongeur

Bienvenue dans les animaleries Animalis, les magasins des animaux à vivre et à aimer.

chat - Dossiers thématiques

L'arrivée du chaton

Malgré votre excitation bien légitime, vous devez procéder avec calme et méthode pour son installation dans sa nouvelle maison. Evitez de le lâcher dans le salon, avec vos enfants et le chien qui lui courent après ! Même bien socialisé, il pourrait en garder quelque rancune !

Consacrez-lui beaucoup de temps car votre chaton a besoin d’être rassuré.

Son trousseau

1. Deux gamelles : une pour l’eau et une pour la nourriture 2. Un bac à litière 3. Une litière et de la litière 4. Une pelle et un désodorisant 6. Une corbeille pour dormir 7. Des jouets 8. Un arbre à chat et un griffoir 10. Un panier de transport, un collier et une laisse 11. Un peigne et une brosse 12. Une coupe d’herbe à chats 14. Des produits anti-parasitaires

L’installation

Le chat est un animal territorial. Grâce au processus de domestication initié depuis des siècles, il cohabite avec l’homme et avec d’autres espèces mais il sera plus serein s’il dispose d’un territoire clairement défini. Il a besoin de plusieurs zones, chacune ayant sa propre utilité.

- La zone d’alimentation :

Ses gamelles (une pour l’eau et l’autre pour la nourriture) doivent être placées dans un endroit calme, facile d’accès en permanence, à 2 mètres minimum du bac à litière. Vous pouvez fournir à votre chat de l’herbe à chat, nécessaire s’il vit en appartement, pour régurgiter les poils avalés pendant la toilette.

-La zone d’élimination :

on y placera son bac à litière. Cet espace doit être calme, éloigné de toute menace et à l’abri des regards. On peut y placer une plante pour que le chat se sente isolé. Attention cependant aux plantes nocives pour le chat.

- La zone de repos :

Placez sa corbeille dans un endroit calme et isolé. Sachez cependant que le chat aime varier les endroits de repos, en fonction des pièces accessibles et des saisons. De plus, votre chat a besoin d’un coin en hauteur pour pouvoir dominer la scène, s’isoler. Procurez-lui un arbre à chat.

- La zone jeu:

placez des jouets dans cette zone pour qu’il puisse se dépenser, s’occuper et combler vos absences. Jouer lui permet de simuler des actions de chasse, nécessaires pour répondre à ses instincts de prédateur. Vous devez absolument doter son territoire d’un griffoir car votre chat, maître de son domaine, voudra le faire savoir à quiconque voudrait l’en chasser. Pour cela, il va marquer son territoire à l’aide de griffades. Le griffoir disponible le poussera à ne pas utiliser vos meubles comme supports de griffades.

Les dangers de la maison

- Attention, certaines plantes sont toxiques pour le chat (Azalée, Chrysanthème, Ficus, Jasmin, Muguet, Laurier rose, Philodendron, Dieffenbachia). Faites en sorte que votre animal ne puisse jamais les atteindre. - N’oubliez jamais de ranger tous les sacs plastiques se trouvant dans votre maison. Votre compagnon pourrait s’étouffer. - Il est connu qu’un chat retombe toujours sur ses quatre pattes. En réalité, le chat peut aussi tomber et se blesser. Attention aux fenêtres.

Le chat a-t-il le droit de sortir de la maison?

Si la durée de vie moyenne d’un chat est d’une douzaine d’années, elle est dramatiquement réduite à 3 ou 4 ans quand le chat a accès à l’extérieur. Voitures, vols, bagarres, maladies, la liste est longue des dangers qui guettent les chats dans les rues et les jardins, qu’ils soient de race ou non. C’est à l’intérieur de la maison que le chat est le plus en sécurité et le mieux protégé. Un chat habitué à vivre à l’intérieur ne souffre pas et n’éprouve aucun besoin de sortir, quelles que soient sa race, son activité ou sa taille. Les problèmes surviennent seulement chez les chats habitués à sortir et qui un jour se retrouvent confinés. Si vous décidez toutefois de laisser votre compagnon gambader à l’extérieur de la maison, ne le laissez sortir que s’il est identifié (tatoué ou avec une puce d’identification) pour qu’il ne soit pas considéré comme errant et pour que l’on vous retrouve rapidement si votre animal se perd.

Les bons gestes pour un chat heureux

La durée d’adaptation de votre chat à son nouvel environnement dépend de son caractère et de son niveau de socialisation. Un chat de race, bien né, bien élevé, s’adaptera en quelques heures. Chez un chat moins bien socialisé, cela demandera peut-être plusieurs jours. - Mettez votre chaton en confiance. - Ne le forcez pas à venir vers vous. Laissez-le venir progressivement. - Parlez-lui doucement. Le chat a une ouïe très fine et ne supporte pas les cris. Si vous avez des enfants, apprenez-leur à ne pas crier près du chat. Votre animal se sentira stressé et ne cherchera qu’à s’enfuir dans un endroit calme. - Une fois le contact établi, caressez-le uniquement lorsqu’il en a envie et autant de fois qu’il le voudra. Il doit continuer à être manipulé pour devenir plus complice avec vous. - Jouez avec lui pour développer votre complicité mais aussi pour lui apprendre que mordre et griffer ne font pas partie du jeu. Sa mère et ses congénères lui ont déjà fait comprendre cela lors de ses premières semaines de vie. Continuez cet apprentissage.

Habituez-le à tout et à toutes circonstances

Si vous avez des enfants, apprenez-leur à ne pas brutaliser votre nouveau compagnon. Ils ne doivent pas crier auprès de lui, le serrer trop fort dans leurs bras, faire des mouvements brusques juste à côté du chaton… Faites en sorte que, protégé d’eux, votre chaton les voit évoluer et s’habitue à leur façon de se comporter. Avec les autres animaux, là encore vous devez procéder en douceur et par étapes. Pour les premiers contacts, placez votre chat dans sa caisse de transport et laissez les autres animaux aller et venir à leur guise. Ce système permettra aux animaux de se familiariser entre eux. Au début, ne laissez pas votre chat et les autres animaux ensemble sans votre surveillance. Habituez également votre chat aux différents bruits de la maison : aspirateur, télévision, radio, machine à laver…

Empêchez-le de griffer les meubles et canapés

Achetez un grattoir et changez-le régulièrement pour qu’il ne se lasse pas. Vous pouvez aussi le vaporiser de valériane ou de menthe pour le rendre le plus attractif possible et éviter ainsi que votre chaton ne s’attaque à votre intérieur. Si votre chat persiste à griffer vos biens malgré la présence du grattoir, réprimandez-le à chaque fois d’un « non » sec et emmenez-le jusqu’à son grattoir. Cette répétition lui permettra de comprendre.

La propreté :

En règle générale, les chats sont naturellement propres. Ils enterrent même souvent leurs besoins qu’ils font à l’extérieur. C’est pourquoi, dans la majorité des cas, il suffit de montrer la litière une fois à votre chat pour qu’il comprenne où il doit faire ses besoins et s’y rendre spontanément. Si votre chat n’utilise pas sa litière pour ses besoins, cela signifie souvent qu’elle est trop pleine. Veillez à la nettoyer quotidiennement car votre chat déteste les mauvaises odeurs et ne se rendra plus dans sa litière si elle est sale. Si vous possédez une maison à étages, placez une litière à chaque étage et montrez-les toutes à votre chat pour qu’il sache où se rendre pour ses besoins, où qu’il soit dans la maison. Si vous possédez plusieurs chats, comptez un bac à litière par chat. Si malgré toutes ces précautions, votre chat n’utilise pas sa litière pour ses besoins, il est inutile de lui mettre le nez dans ses besoins pour lui faire comprendre les choses. Le chat ne réagit pas comme un chien. Les problèmes de malpropreté sont exceptionnels chez le chat et souvent le symptôme d’un trouble comportemental plus profond.

Les grandes étapes de la socialisation du chat

Quand votre chaton arrive chez vous, les grandes étapes de sa socialisation sont achevées. C’est dire combien ses premiers mois de vie sont importants ! On peut diviser le développement du chaton en 3 phases : la phase néonatale, la phase de transition, la phase de socialisation.

La phase néonatale :

Elle va de la naissance à l’ouverture des yeux (de 2 à 15 jours) Le chaton est aveugle et sourd. Il s’oriente vers sa mère grâce à l’odorat. Il a déjà certains réflexes comme la succion, le fouissement ou la reptation qui lui permettent de se diriger vers sa mère et de téter. La phase néonatale est aussi la phase d’attachement à la mère.

La phase de transition

Elle va de l’ouverture des yeux pour se terminer à l’apparition des réflexes d’orientation auditive et visuelle (à partir de 16 jours). Elle est donc très courte. Pendant cette période, le chaton commence à se déplacer. Il sortira du nid vers 3 semaines ce qui correspond aussi au moment où il peut réguler sa température. L’attachement se renforce. A la fin de la période de transition, le monde s’ouvre au chaton qui s’oriente volontairement.

La phase de socialisation

Elle s’étend de la 2ème/3ème semaine jusqu’à la 7ème/9ème semaine. Elle est plus courte que chez le chien. Cruciale, elle est aussi appelée période critique car c’est à ce moment que se mettent en place 3 processus fondamentaux qui permettront d’aboutir à un bon détachement du chaton vis-à-vis de sa mère: - la socialisation primaire : intra et inter spécifique - l’acquisition des autocontrôles : la mère, voire l’éleveur, apprend au chaton à se contrôler - la mise en place du niveau sensoriel de référence : véritable banque de données qui régulera le niveau de sensibilité futur du chaton.

Questions fréquentes :

- Y a-t-il des précautions à prendre lors de l’arrivée de mon chaton à mon domicile ? Curieux, il tentera de jouer et mordiller tout ce qui se présentera à lui. Mettez hors de sa portée tous les éléments qui peuvent constituer une menace quelconque pour lui.

- Dans quel environnement dois-je accueillir mon chaton ?

Vous devez l’accueillir dans la maison en organisant son espace et le tenir au chaud car le chaton souffre facilement d’hypothermie.

- Dois-je laisser sortir mon chat ?

Si vous le faites, vous vous exposez aux dangers extérieurs. Votre animal ne s’ennuiera pas chez vous. Votre foyer lui apporte un lieu sécuritaire où il fait bon vivre. Le tout est d’apporter à votre compagnon toute l’organisation territoriale et toutes les activités dont il a besoin pour se sentir bien et répondre à ses instincts.


Nos conseillers Animalis sont là pour vous guider. N’hésitez pas à les consulter ! Pour imprimer la fiche conseil, faites un copier/coller de ce lien : http://www.animalis.fr/upload/conseil/pdf/144098207449c25b5aa3308.pdf
Connaissez-vous les avantages de la Carte Plus, en savoir plus.

Fiche conseils

Comment choisir son chaton

Choisir la race demande réflexion : Le chaton est une irrésistible petite boule de poils et tout n’est que délicatesse chez les petits félins.

Télécharger la fiche

Toutes les fiches conseils

Foire aux questions


Avez-vous consulter nos FAQ


Les chats ont-ils besoin de compagnie ?
en savoir plus

Dossier du mois


Comment lutter contre les parasites


Pourquoi et comment lutter contre les parasites ?

en savoir plus

Les archives Animalis